Monsieur Charest, je vous aime

Mister Charest, I love you

Aujourd’hui, c’est devenu évident. Je ne peux plus faire semblant.

En revenant du boulot tout à l’heure, j’ai croisé plein de petits groupes de gens qui faisaient un vacarme épouvantable avec des casseroles. Ça m’a décroché un large sourire. Des jeunes, des moins jeunes, des enfants, tous à leurs casseroles jusqu’au parvis de l’église à côté de chez moi. Je vous dois le plaisir de ce tintamarre et de l’esprit de communauté qui réchauffe le cœur.

Je vous aime, parce que je vous trouve vraiment fort de tenir tête aux étudiants sans broncher, en gardant votre cool comme si de rien n’était. C’est bon pour eux. Comme Ministre de la Jeunesse, vous avez réussi à les mobiliser et à les intéresser à la politique. Vraiment, trop fort. Il y avait si longtemps qu’on la déplorait, vous avez secoué leur apathie et prouvé qu’un politicien peut rejoindre la jeunesse. Vous êtes brillant.

Je vous aime parce que, grâce à vous, ma ville a lancé la saison des festivals beaucoup plus tôt que de coutume. Nous avons eu droit à des marées humaines, des foules joyeuses et unies, pleines de couleurs et de sons, rassemblant des gens de tout âge, de toute origine, de toute appartenance socio-économique. Les automobilistes sourient même aux piétons, et vice versa. Vous êtes un grand rassembleur.

Je vous aime parce que vous avez su donner des rôles de choix aux femmes dans votre caucus et faire la preuve qu’il y a de la place pour les femmes aux plus hautes instances du pouvoir. Vous êtes même allé jusqu’à vous effacer pour qu’elles puissent rayonner de tous leurs feux. Votre façon de lutter contre la discrimination, par l’exemple, est admirable. Vous incarnez le grand principe de l’égalité des sexes.

Je vous aime pour tout ce que vous faites pour la culture. Non seulement stimulez-vous l’économie avec votre Plan Nord, vous stimulez les artistes, acteurs, musiciens, écrivains, à prendre position et à prêter leurs noms à une cause. Bien plus, vous inspirez des chansons, des poèmes, des illustrations, des montages, dont l’ingéniosité est si réjouissante qu’on pourrait passer des heures à s’y baigner. Vous êtes la muse de tant de personnes talentueuses que je rougis d’oser vous avouer mon amour.

Je vous aime parce que vous avez réussi le coup de force de nous sortir du petit débat sur la hausse des frais de scolarité pour l’élargir à la question du sens même de la démocratie. Vous avez ouvert les échanges sur des sujets aussi divers que la pertinence de nos institutions académiques, judiciaires, policières, gouvernementales, la qualité de nos médias et la valeur réelle des sondages d’opinion. Il y avait longtemps qu’on n’avait lu autant de textes intelligents, argumentés, structurés. On avait même oublié l’importance de la pensée critique dans une société. Vous l’avez remise à l’avant-plan et avez redonné aux intellectuels, universitaires ou de salon, leurs lettres de noblesse. Vous êtes un grand debater et votre courage est sans limites.

Je vous aime parce que le mouvement dont vous êtes l’instigateur a des échos à travers le monde. Il fait partout l’envie de ceux qui ont à cœur l’équité, la justice, la démocratie et le bien commun. Vous avez réussi à attirer l’attention de la planète sur le Québec et contribué à donner espoir aux mouvements de contestation de l’idéologie néolibérale qui s’agitent en Occident. Vous êtes un grand bâtisseur.

Je vous aime parce que vous avez su rester humble, malgré toutes ces réalisations. Jamais vous ne courez au devant des caméras pour prendre le mérite de tout ce que vous faites. Jamais vous ne cherchez à voler la vedette à vos ministres. Cette humilité est si touchante, que je rougis encore de mon effronterie.

Au Téléjournal, je vous ai vu travailler à rebâtir le parti progressiste conservateur, tout seul après sa grande débâcle – qu’aucun sondeur de l’époque n’avait prédite.  Je vous ai ensuite vu arriver en grande pompe à l’assemblée nationale pour la lutte des titans avec Lucien Bouchard.  Après avoir assisté à l’échec du référendum de 1995, je n’osais plus regarder le Téléjournal tant je craignais de tomber sur un reportage vous concernant. Depuis votre entrée au pouvoir en 2003, ce sont tous les médias que j’évitais.

Je comprends maintenant que c’est à cause de l’émotion que j’avais peur d’éprouver en voyant des images de vous. Je ne vous remercierai jamais assez, Monsieur Charest, d’avoir insisté pour vous rappeler à mon attention. Comme disait Michel Rivard à la grande manifestation du 22 mai,  je m’étais endormie sur mes rêves. Vous m’avez réveillée.

D’ailleurs, je me suis interrompue en vous écrivant, pour aller faire un tour à la manifestation de casseroles que j’entendais passer sur la rue d’à côté. J’ai dit bonjour à mes voisins, salué la centaine de manifestants; ça fait beaucoup de bien, vous savez, tout ce que vous faites. Ça crée un sentiment d’appartenance, ça redonne envie de croire en quelque chose de mieux.

Pardonnez mon impertinence, Monsieur Charest. J’avais perdu l’habitude de sortir de ma réserve, de réfléchir sur des questions qui avaient du sens, d’écrire. Je vous semble peut-être malhabile et inconvenante, mais il fallait que je vous le dise. Je vous aime.

About these ads
Comments
192 Responses to “Monsieur Charest, je vous aime”
  1. Alex dit :

    Charest, you are under arrest!

    • Serge Guimond dit :

      Ca fait longtemps que je n ais lu quelque chose d aussi bien Felicitation EXCELLENT je la fait partager elle est trop bonne Merci

    • Anonyme dit :

      Je mettais tellement d’énergie à l’haïr. Merci, Nathalie. tu m’as fais découvrir que, quelque part, j’oubliais toutes ses grands qualités qui sommeillent (très profondément) en lui ! ;)

    • Marlene dit :

      C,est birllant je vous felicite!!! Vous êtes d’une loquance merveilleuse

    • Danielle dit :

      Loquance???

    • Gabrielle dit :

      Danielle: éloquence, elle a oubliée une lettre c’est tout ;)

    • F. Trottier dit :

      ne serait-ce pas loquace, au lieu de loquance ?

    • esteban suave dit :

      Je suis heureux que vous aimiez.

      Puisses votre amour inspirer Monsieur Charest à écouter le coeur des Québécois.

      Il ne s’en portera que mieux et sa famille aussi.

  2. Acy dit :

    …et pendant que vous l’aimez si bien, il est entrain de ventre les ressources du nord au chinois pour une pelleté de riz. BRAVO.

    • Anonyme dit :

      Quand à vendre le Québec, aussi bien agir comme eux dans leur pays… La répression!!!

    • GenX dit :

      Vous ne comprenez pas le sarcasme vous hein?

    • Nick dit :

      Merci, merci beaucoup, je me demandais combien de commentaires il fallait lire avant que quelqu’un ai compris.

    • C’est clair que Acy n’a pas lu plus loin que le titre de ce billet !

    • Anonyme dit :

      En effet! Ceci peut aussi bien être sarcastique qu’authentique. J’adore. Ce regard d’un autre point de vue. Le négativisme que reflètent plusieurs personnes entourant les manifestations se change en positivisme, rassemblant, unissant les hommes et les femmes. Une façon "zen" de protester et d’accepter le monde tel qu’il est. Merci :)

    • Anonyme dit :

      Moi de même

    • Sarcasme est pas trop évident on dirais plutot de la flaterie déguisée ya pas le punch a la fin qu’on attend , seulement qu’entendre son nom a coté de je vous aime ça me gratte de partout , le seul compliment que je pourais lui faire c’est de me motiver a aller voter contre son partis, sans l’existence de son partis je suis pas sur que j’irais encore voter au provincial comme au féderal ….
      Mais on dort tous au gaz de la consomation et d’essayer de survivre au taxes et au coût de la vie escaladant hors des chartes , pendant ce temps là Messieur Francois Legault vas surement l’aider a se faire réelire comme Mario Dumont a fait si bien donc il a pas a se forcer pour plaire a la populasse et peu dormir en paix …
      La plus belle phrase que j’ai entendue cette semaine c’est une remarque de feu Michel Chartrand "Quand les bandits sont au pouvoir la place d’un honnête homme est en prison"

    • Danielle dit :

      Quand on écrit si mal son français, il est bien normal qu’on ait de la difficulté à comprendre un sarcasme!

    • Encore un qui est pas capable de lire un texte plus longtemps que le titre.

    • Caroline dit :

      Je crois qu’il avait compris, je saisis qu’il fait du sarcasme lui aussi…

    • Acy dit :

      Non seulement je comprend et apprécie le sarcasme de ce merveilleux texte, mais je sait aussi profiter de l’attention porter a ce texte pour y glissé une autre note très importante. – ca marche! :)

    • Maurice Poirier dit :

      http://www.ledevoir.com/societe/education/330606/l-analphabetisme-au-quebec-un-fleau-pour-toute-la-societe

      49% des Québécois ont des problèmes de lecture au Québec

    • Pierre dit :

      Quand on juge d’une façon mère suprérieure lol la valeur d’une personne seulement par le nombre de fautes qu’elle fait on doit pas avoir beaucoup d’amis digne d’être des notres avec un français aussi impecable ,vous avez pas compris mon sarcasme si mal écrit soit-il ,se faire battre a coup de fleurs sa fait pas trop mal ….

    • Anonyme dit :

      Acy, c’est du sacarsme…

    • Acy dit :

      ouaip!

    • Créative dit :

      Visiblement certaines personnes ne comprennent pas l’ironie et le sarcasme de ce texte… Hello!! Faut pas tout lire au premier degré!!

    • mick dit :

      C’est du sarcasme, de l’ironie juste pour mettre l’accent sur le ridicule de m.Charest.

    • Olivia dit :

      Le texte est sarcastique! C’est évident pourtant…

    • Anonyme dit :

      Prend dont le temps de lire le texte au complet!!! C’est un texte fabuleux doté d’un délicieux sarcasme :)

    • Melthefighter dit :

      Je ne peux concevoir que quelqu’un n’ait pas comprit le deuxième degré et le sarcasme… Comme disait un autre, faut se donner la peine de lire le texte, pas juste le titre ;)

    • WilliamP dit :

      Mmmm! Je crois que vous n’avez pas trop le sens du sarcasme!

    • Julien dit :

      Le second sens ça te dis rien ?

    • Mel dit :

      Plutôt que de perdre ton temps a ne pas comprendre la force de ce texte, tu devrais plutôt sortir avec ta casserole…a moins que tu préfère qu’il reste au pouvoir et continue de VENTRE nos ressources!!!

    • C’est quand même cute le nombre de personnes qui ont essayé de lui expliquer que c’était du sarcasme :P Les gens sont gentils!

    • Boogie dit :

      son texte est sarcastiques voyons!!!

    • Anonyme dit :

      Ce message d’amour est sacarstique…..

    • Mon Dieu !! C’Était quand même évident que votre message était aussi un sarcasme. À tous ceux qui ont répondu en pensant le contraire, je vous renvoie votre message. Je pense que vous lisez trop vite, ou bien vous êtes vraiment fatigués ? Vous avez le droit de parole ici. Il ne fallait que demander à Acy d’éclaircir ses propos. Pourquoi toujours attaquer et juger sévèrement les autres ? Vous êtes tous conscient quand même que écrire sur un élan comme on le fait dans un contexte comme celui-ci, peut parfois porter à confusion. Tout dépend des lunettes que l’on porte au moment où nous lisons. Acy a simplement montrer à Nathalie q’elle avait entièrement raison tout en ajoutant un autre argument.

    • Mariette Fugère dit :

      C’est que vous ne discerné par le sarcasme dans ce texte…relisez-le…

  3. Tommy dit :

    Sarcasm overload

  4. Oniric dit :

    Excellent texte! Il nous donne une chance, ce Charest, ne la ratons pas!

    • Bravo. Très bon texte et de plus pertinent et imaginatif.

    • Chantal dit :

      Justement c’est très bien dit, ne ratons pas notre chance. Pendant que nous avons une porte toute grande ouverte, il est temps de faire le grand ménage de tout ce SYSTÈME politique et que nous puissions enfin regagner notre blason Québécois. Soyons plus UNI que jamais pour NOTRE QUÉBEC, NOTRE PATRIE. Ainsi, on pourra enfin dire et ne plus rêver de le dire :
      "Je suis fière d’être québécois".

    • Anais dit :

      OUI, C’est vrai que la porte est grande ouverte mais entre vous et moi, quel parti actuel peut nous offrir un réel renouvellement? Pour moi, ils sont tous de la même souche, de la même génération (malheureusement la mienne) et couchent tous ensemble. C’est juste pas tous en même temps. :/

      Je me réjouis de ce réveil de la société que nous vivons actuellement et ne nous petons pas les bretelles, nous ne sommes pas les premiers ni les seuls. Le printemps arabe a déjà plus d’un an. Il est plus que temps que la pensée collective change, se modernise et s’adapte à son nouvel environnement trop souvent mal-mené. OK! Je vous entends me dire : Mais tu rêves! Non, j’espère simplement. Et j’ai toujours pensé que c’est quand on a plus rien à perdre qu’on est le plus enclin à foncer. Voici pourquoi les jeunes foncent têtes baissées. Quand ils voient dans quelles situations (politique, économique, écologique) les prévisions les placent dans 10, 20 ou 30 ans, eh bien ils n’ont pas peur d’oser revendiquer et ce dès maintenant. Moi, je les comprends et suis en accord avec eux. Les frais de scolarité ne sont qu’une goutte dans une MER DE MAUVAISE GESTION, à tous les niveaux et à tous les paliers de gouvernement.

      Misère… réveillons-nous!!!

  5. marc fiset dit :

    Félicitations Nathalie. Vous avez écrit le texte que je me proposais de rédiger lors de la manif du 22 mai. Je ne l’aurais par contre jamais tourné aussi bien que vous. En même temps son entêtement démontre bien à quel point l’enjeu est majeur.

  6. vatelechuza dit :

    Merci et Félicitations Nathalie de ce texte qui reflète le Printemps du Québec! Votre article est rafraichissant d’ironies qui font du bien et des vérités qui font encore plus du bien!! Merci!
    JAS

  7. Michel dit :

    J’adore. Sans bévue, parfaitement scisellé du début à la fin. Votre texte devrait être repris dans les cours de français sur comment construire un sarcasme bien dosé. Félicitation!!

  8. Anonyme dit :

    Magnifique.

  9. Jean-François dit :

    Je partage tous ces commentaires positifs. Votre texte est génial! À partager.

  10. Jovette dit :

    Bravo ! Rafraîchissant et ironique à souhait , j`aime ;o)

  11. Michel Dubasouf dit :

    Toutes mes félicitations pour ce brillant texte madame Ragheb.

    Ceci deviendra un texte historique au Québec.

    Vive la jeunesse québécoise !

    Vive la psychologie !

  12. C’est drôle j’allais dans la même ligne de pensées à propos de Harper l’autre jour, peut-être que c’est un troll, peut-être qu’il souhaite que le Québec devienne un pays, et donc il fait tout pour nous faire réagir?

  13. Melocoton dit :

    Ça fait du bien jusque chez-nous… dans la vieille Europe toute sclérosée mais peut-être que demain….

  14. Kina dit :

    Même commentaire pour moi, plein de vérité,intelligent, bien écrit qui met le sourire aux lèvres.

  15. Pierre-Yves dit :

    Paradoxal et tellement vrai.

  16. Johanne Thibodeau dit :

    Que ce trop plein d’amour frappe tous les québécois comme les frappes à bord du grand nord. Vos mots sont l’expression d’une sagesse aiguisée et tranchante. Je souhaite que cette lame à double tranchants soit la seule arme utilisée car l’amour et les mots sont plus fort que la police. Bravo

  17. O.St-Denis dit :

    Excellent!

  18. Anonyme dit :

    Bravo, un texte des plus rafraîchissant. Une surdose d’ironie et de réalité.

  19. Joe Caramello dit :

    "Vous avez réussi à attirer l’attention de la planète sur le Québec et contribué à donner espoir aux mouvements de contestation de l’idéologie néolibérale qui s’agitent en Occident."

    Il n’y a aucun courant néolibéral en occident, il y a un mouvement où les États prennes de plus en plus de place et deviennent de plus en plus interventionnistes. Sous Barack Obama, aux USA, la taille du gouvernement a explosé, les programmes sociaux en explosés, les subventions ont explosés et les dettes ont explosés. Même chose au Québec, même sous Charest (je sais que la gauche n’accorde pas beaucoup d’importances aux chiffres, mais si vous preniez la penne d’y jeter un coup d’oeil, vous feriez la même constatation facile. À moins que Statistiques Canada soit biaisé, évidemment…).

    En fait, je crois que vous ne savez pas ce que c’est le néolibéralisme. Si, comme je le pense, vous me ressortez le Plan Nord comment étant du néolibéralisme, vous ferez encore plus la démonstration de votre méconnaissance du sujet. Le néolibéralisme, c’est une déréglementation des marchés, le Plan Nord, c’est une intervention direct de l’État dans l’économie, c’est exactement le contraire du néolibéralisme.

    Pour vous le Québec est beau en ce moment… Effectivement, comme modèle socialiste, il n’y a pas mieux. C’est juste dommage que les organisations touristiques recommandes aux touristes de ne plus venir ici parce que c’est devenu dangereux. Des drapeaux communistes, anarchistes, soviétique, du Che… tous des symboles anti-démocratiques qui font partis de vos belles manifs. Mais évidemment, c’est Charest qui n’aime pas la démocratie…

    • Christian dit :

      Pour ton info Joe Camaro : http://fr.wikipedia.org/wiki/Néolibéralisme

    • Bérubé dit :

      Monsieur Caramello,
      Oui le néo-libéralisme c’est la libération des marchés.
      Le meilleur exemple étant encore, la très grande liberté que les banques ont acquise et développé sous la gouverne néo-libérale du gouvernement américain de W.Bush.
      Toute cette belle liberté du capital nous a amené une crise financière mondiale en 2008.
      Et plusieurs de ces banques, antiintervention de l’état, ont été sauvées grâce à l’aide de…l’état.
      Non le néolibéralisme n’est pas LA solution, merci M. Caramello nous avons déjà donné.

    • Les ignorants sont bénis dit :

      Ooohh le gentil libertarien!! Est-ce son attitude paternaliste, ses généralités pleines de jugement, ou ses insultes déguisées qui l’ont démasqué? Nul ne le sait, mais peu lui importe, car il est heureux : dans son simple monde, il y a les gentils (dont il est le preux défenseur) et les méchants, soit tous les autres, qui pensent tous pareils, et qu’il a le devoir d’éduquer (en les insultant un peu tout de même).

    • Serge B. dit :

      Ne soyez pas "loser" Joe. Mettez l’épaule à la roue plutôt que d’y mettre des bâtons. Demandez à vos amis libéraux de faire leur bout de chemin eux aussi afin que la société dans laquelle nous tous vivons, vous inclus, retrouve ses élans de démocratie. Moi, je trouve le mot "socialiste" très beau! Pas vous?
      Déf: Doctrine privilégiant les intérêts de la collectivité, contrôlés par l’État, plutôt que ceux de l’individu.

    • samsarite dit :

      M. Caramello, vous avez tort. Le néolibéralisme est bien présent en occident et ce, depuis les démantèlement des Accords de Bretton Woods, dans les années 70. Mais c’est surtout depuis la fin des années 80, avec les premiers accords de libre échange et la chute du Bloc de l’Est que ses effets ont commencé à se faire sentir. Je vous invite à lire cet excellent résumé des faits publiés hier dans Voir par Normand Baillargeon: http://voir.ca/normand-baillargeon/2012/05/24/a-mm-pratte-dubuc-facal-et-a-tous-les-autres-qui-ne-comprennent-pas/

      Cette histoire, celle des changements économiques et politiques qu’a subie notre société, est décrite de façon plus détaillée dans les ouvrages de Naomi Klein « No Logo » et « La Doctrine du Choc », de même que dans les ouvrages de Jean Ziegler (je vous suggère de commencer par « Les nouveaux maîtres du monde et ceux qui leur résistent ») et de Noam Chomsky.

      Je vous accorde que le but ultime que désirent les « libertariens », soit de retirer tout pouvoir à l’État d’entraver de quelque façon que ce soit la liberté des tyrannies privées (au nom de la liberté des marchés) et faire de notre société une gigantesque « sweat shop », n’est pas encore atteint et je souhaite de tout coeur ne jamais voir ça.

      Pour finir, si vous connaissiez un tant soit peu l’idéologie et les convictions anarchistes, vous sauriez qu’ils souhaitent une société égalitaire (hou, le vilain mot) basée sur l’autogestion et la démocratie directe. Alors, comme symbole anti-démocratique, vous repasserez.

    • Anonyme dit :

      "Il n’y a aucun courant néolibéral en occident"
      – En fait il y a une grosse vague qui dure depuis quelques décennies aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, etc. L’accord du libre-échange nord-Américain qui persiste en est un exemple et le fait qu’Obama arrive difficilement à apporter des changements concrets au É-U montre également que même si le courant de surface change d’un bord ou de l’autre de temps en temps, le courant dominant est néolibéral.

      "Le néolibéralisme, c’est une déréglementation des marchés, le Plan Nord, c’est une intervention direct de l’État dans l’économie, c’est exactement le contraire du néolibéralisme. "
      – Le néolibéralisme, c’est également la privatisation des services et biens de l’état. Le Plan Nord n’est peut-être pas du néolibéralisme pure, mais c’en est à la base. Le flux d’argent provenant du gouvernement pour accomplir ou accélérer le processus peut être autre chose…

      "Pour vous le Québec est beau en ce moment… Effectivement, comme modèle socialiste, il n’y a pas mieux."
      – Des "modèles socialistes", Il en existe qui sont bien plus à gauche que le Québec.

      "Des drapeaux communistes, anarchistes, soviétique, du Che… tous des symboles anti-démocratiques qui font partis de vos belles manifs."
      – J’ai vu énormément plus de gens qui ne brandissaient pas de drapeaux communistes, anarchistes, soviétique et de "Che" que ceux qui en brandissaient. Merci de ne pas généraliser. Je ne pense pas que le message global des manifestations demande des solutions antidémocratiques. Le fait que de plus en plus de gens demande à intervenir des les décisions politiques est un pas vers la démocratie directe.

    • Joe Caramello dit :

      @Bérubé

      C’est le gouvernement américain, en commençant par Clinton et poursuivit par Bush, qui a incité les banques à prêter à des gens peu solvables pour favoriser l’accès à la propriété. (Fannie Mae et Freddie Mac ça vous dit quelque chose?). C’est donc l’intervention du gouvernement et non des politiques néolibérales qui sont la cause de la crise. Je sais, il faut lire un peu pour savoir ça, et lire c’est parfois difficile quand on s’intéresse aveuglément à notre idéologie sans se soucier des faits.

      @samsarite

      Vous avez droit à votre opinion, mais pour moi l’anarchie n’est pas synonyme de liberté. C’est comme dire, ha ben le communisme ça fonctionne, en théorie tout le monde est égale et c’est merveilleux. En pratique, ça fonctionne pas.

      @Anonyme

      Le Plan Nord, c’est du crony-capitalisme, c’est privilégier les relations entre les entreprises et le gouvernement au détriment de la population en favorisant la corruption. Dans un libre-marché, sous un gouvernement de droite, le Plan Nord n’aurait jamais vu le jour.

    • Vous avez raison, Monsieur, les mots sont importants. Comme je suis en mode solution, et que je n’ai pas vos connaissances, je vous demande de bien vouloir m’aider à trouver le mot juste pour ne pas distraire Monsieur Charest de l’essentiel de ma déclaration amoureuse. En échange, je peux vous aider avec l’accord des verbes. Avons-nous une entente de principe? Sinon, les canaux de communication sont ouverts et je suis prête à négocier de bonne foi.

    • Joe Caramello dit :

      @Nathalie Ragheb

      J’aime l’arrogance des gens qui, sans argument, s’en prennent aux autres, non pas avec la pertinence de leur contenu, mais en s’attaquant à la qualité de leur français. C’est assez typique sur Facebook. Comme si le fait d’écrire rapidement un message sur internet sans avoir le temps de se relire en discréditait le contenu. Je ne crois pas avoir été illisible de toute manière, si vous êtes parvenu à me lire et à me répondre… Mais je connais ce sentiment de vouloir avoir raison à tout prix, je le rencontre souvent…

      Nous pouvons nous entendre sur quelques points. Le gouvernement Charest est mauvais, et le réveil de la population concernant les enjeux politiques est une bonne chose. Par contre, vous croyez sincèrement que la solution passe par le socialisme, le communisme ou l’anarchisme prôné par les gens dans la rue? J’ose croire que non.

      Vous croyez que les drapeau communistes, anarchistes, soviétiques ou arborant le Che (un meutrier) représentent un mouvement pour la démocratie? Vous trouvez que c’est beau à voir? Que c’est une avancé pour notre société? Pas moi.

      Vous trouvez que des groupes de pressions, soutenus par les syndicats, qui tentent de mettre à genoux le gouvernement démocratiquement élu, est une bonne chose? Une fois cela fait, quel sera le prochain lobby qui monopolisera la rue, sans respecter nos lois, pour revendiquer une cause que ses membres croient juste et noble?

      Si l’État québécois est si corrompu, ce n’est pas à cause des libéraux. C’était pareil avant eux et ça sera pareil après eux. Le problème, c’est la lourdeur de l’État, son omniprésence, sa concentration de pouvoir, qui la rendent vulnérable à la corruption et à l’inefficacité. Même l’OCDE a fait une étude là dessus et en arrive à cette conclusion (j’espère que vous n’oserez pas qualifier l’OCDE d’organisme de droite).

      Je suis bien prêt à supporter les étudiants, ils ont le droit de manifester et de s’exprimer. Leurs revendications sont mêmes légitimes à bien des égards. Mais je n’appuierai jamais un mouvement dont les membres marchent dans la rue au côté de communistes et d’anarchistes, J’aime la liberté, j’aime la démocratie, et je suis contre la violence, tout le contraire de ces gens. Mais de votre côté cela ne semble pas vous gêner outre mesure…

    • Chloé dit :

      @Joe

      Depuis quand parlons nous de communisme dans ce débat? Et d’anarchie? Si quelques un croient que c’est la solution, je ne pense pas qu’ils soient très nombreux. Et comment est ce qu’on change la corruption d’un gouvernement sans manifester? De plus, les médias font paraitre les manifestations plus violentes qu’elles ne le sont. Il ne faut pas généraliser et croire que c’est ce que l’on veut. On ne veut pas que ça en arrive aux policiers qui matraquent et qui poivre. Pourquoi on voudrait ça? On veut que les gens se réveillent, qu’ils s’impliquent politiquement plutôt que de juste critiquer le gouvernement en place, et ne rien dire pour y changer quoi que se soit.

      Et, qu’est ce qui dit qu’on doit prendre un modèle préétabli comme le communisme, le socialisme, etc… Qu’est ce qui nous empêche de penser notre propre façon de vivre en société? Sans être dans une extrême ou un autre, il doit bien exister un équilibre ou le peuple aurait plus de droit de parole dans les décisions de loi, de santé, d’éducation…

    • Joe Caramello dit :

      @Chloé

      Je suis bien d’accord avec toi Chloé, il existe bien d’autres solution aux problèmes actuels du Québec que les extrêmes à la Québec Solidaire et aux anarcho-communistes. Mais, quel est le message qui ressort des manifestations? Quels sont les drapeaux et les chandails qu’on y voit? Il suffit de regarder les nouvelles 30 secondes pour apercevoir des drapeaux du Black Bloc, des anarcho-communistes, anarcho-écologistes, soviétiques et j’en passe. Et moi, je trouve pas ça beau!

    • Daniel Gourdeau dit :

      Cher Joe,
      Le néocapitalisme est l’idéologie sur laquelle l’entièreté de notre système économique est fondé. Il repose sur le principe de croissance constante de l’économie (concept fondamentalement erroné) et de l’entreprise privée. Ce à quoi vous faites référence est le capitalisme sauvage. Dire qu’il n’y a pas de courant néocapitaliste en amérique est comme dire que les tortues ne sont pas une espèce aquatique parce qu’elles passent du temps hors de l’eau…

    • Chloé dit :

      Les nouvelles sont-elles représentatives, ou sélectionne t-on seulement les passages de violences et le côté négatifs de celles-ci pour influencer les opinions? Les médias sont corrompus, il est clair qu’ils ne montrent que ce qu’ils veulent.

    • samsarite dit :

      Ça vous va bien de parler de liberté alors que l’utopie libertarienne ne peut conduire qu’à l’esclavage d’une vaste partie de la population.

      Rien ne vous permet d’affirmer que l’idéal socialiste libertaire ne fonctionne pas en pratique, pas plus d’ailleurs que je ne peux affirmer qu’il fonctionne, mais c’est sans importance dans ce débat.

      En effet, la majorité des étudiants et des travailleurs qui marchent à leur côtés ne sont ni communistes, ni anarchistes. Ces derniers marchent avec eux par solidarité et au nom de la justice sociale, un point c’est tout.

    • Thierry dit :

      Oh! l’affreux [...] malhonnête! Non, tu vois Joe, je ne me gêne pas, d’entrée de jeu, j’appelle un chat un chat.
      Le procédé, d’abord, qui consiste, en posant des questions sur les connaissances, à sous-entendre qu’on s’adresse à des ignorants. Alors qu’on a une grammaire et un orthographe défaillant (non, ce n’est pas une remarque de pleutre, ça a rapport avec la maîtrise du discours!) Et cette moquerie, "si vous lisiez" Ah! C’est que si on n’est pas d’accord, c’est forcément qu’on ne sait pas. Mais bon, soyons de bonne guerre, le même mépris est utilisé par certains de nos amis les plus bêtes. Et voilà donc l’autre affaire, prendre la partie pour le tout, encore et toujours ces généralisations fourre-tout à l’usage des imbéciles. Anarcho-communistes-che-guevariens, et autres clichés qu’on retrouve dans les foules en minorité mais qui deviennent tout à coup la poutre dans l’oeil des crétins. Associer tout le mouvement étudiant à ça, non mais! Allez donc y voir chez les lobotomisés qui bavochent plein leur saoul sur le mur FB du RLQ et dites-moi que vous aimeriez que je vous dise que vous êtes pareil? Vous savez, ces gens même pas assez instruits pour comprendre que nos milieux sociaux-économiques et culturels nous conditionnent en partie politiquement et que ce n’est pas être "brainwashés" que d’être de gauche, ou du milieu, ou de mes genoux.

      Alors comme ça, "pour toi" l’anarchie n’est pas synonyme de liberté? Well, les mots ne sont pas fait que "pour toi" ils ont une signification, et s’il se trouve que dans le langage populaire elle est devenue un peu synonyme de chaos, sache qu’il n’en est rien. L’anarchie, c’est l’absence de pouvoir central, la même putain d’utopie que les libertariens défendent sous le nom d’anarcho-capitalisme. Sinon, dans cet idéal de liberté que tu envisages, il y eut les libertaires avant les libertariens, les uns venant de la gauche, les autres de la droite. Ni l’une ni l’autre de ces extrêmes ne peut fonctionner, parce que, précisément, ce sont des extrêmes, donc forcément anti-démocratiques. Tu saisis?

      Les gouvernements Clinton et Bush ont poussé les banques à prêter aux pauvres. Mon cul, c’est le contraire! Il le fallait bien, il y avait de l’argent virtuel à faire rouler. Ça fait trente ans, même quarante, qu’on essore la classe moyenne, fallait bien qu’ils trouvent autre chose! Ça a commencé sous Reagan et on commence à en avoir plein les bottes de leurs conneries. Je lis. Juste pas les mêmes trucs que toi, tu comprends [...]?

      Pour finir, je trouve très éclairant le fait que la seule chose que tu trouves à répondre à Samsarite, qui, de loin, expose le mieux les défaillances de ton "raisonnement" soit un laconique "vous avez droit à votre opinion". Exact. Tu savais où tu mettais les pieds.

      je ne te salue pas.

      (Note de l’auteure du blog : quelques mots ont été supprimés pour des questions de nétiquette.)

    • Thierry dit :

      Ha ha! Malheur de moi! J’ai du être bien énervé et fatigué! Voilà que je fais moi-même des fautes dans la phrase même où j’insiste pour dire à cet affreux Joejoe que la qualité du français fait partie de la capacité de comprendre un texte. Bon, il en profitera sûrement pour se moquer, mais je vais en profiter pour lui dire que le fait de ne pas prendre le temps de se relire (c’est lui qui le dit) n’est non pas une marque d’empressement, mais une marque du peu de considération qu’on accorde à son (ses) interlocuteur(s). Autant pour moi, je me suis pourtant relu sans y voir que mon "orthographe" avait gagné en virilité et mes "extrèmes" en féminité!
      Mes excuses.
      Cela dit, mauzusse de modératrice, tant qu’à enlever deux mots, t’aurais pu en corrigé deux autres!
      Bon, c’t’une blague, j’assume.

      Mais puisque je suis là, aussi bien remplir les blancs. Le premier est un synonyme de sphincter et le second est l’épithète que donna Dostoïevski au prince Mychkine. Mais c’est déjà trop d’honneur pour Joejoe, qui ne doit pas avoir lu beaucoup d’autre chose que des ouvrages de géopolitique et d’économie. Ce qui n’est évidement pas un tort, sauf quand ça devient un outil de dénigrement.

      Merci.

    • Jonathan dit :

      … Tu semble confondre neo-libéralisme avec libertarianisme… le libertarianisme c’est la déréglementation des marchés… le néo-libéralisme, c’est la valorisation des grandes entreprises, les brevets, la subvention des recherches privées, c’est l’état pour l’industrie… Souhaiter le libertarianisme c’est déréglementer tout… le néo-libéralisme c’est le bail-out des banques, c’est les crédits d’impôts aux uns mais pas aux autres… C’est dans ce quoi Charest souhaite travailler, de même pour Harper, le néo-libéralisme, c’est l’état qui achète des jets… dans un Canada libertarien, il n’y aurait pas de services, mais pas d’armée non plus… les conservateurs sont POUR l’intervention directe en économie, pour les pétrolières, pour les manufacturières, pour les grandes corporations… Dé-réglementer les banques en conservant le système de banque centrale, ce n’est pas du libertarianisme, c’est du néo-libéralisme…

      C’est vraiment dangeureux effectivement au Québec, surtout la Gaspésie et ses artistes sculpteurs radicaux qui gossent des portraits du Che dans un bloc de savon…

      Avoir peur de la faucille du drapeau de l’URSS, c’est aussi valable que d’avoir peur du drapeau américain… Je vous met au défi de trouver un discours d’un président américain, toutes allégeances confondues, qui n’a pas le mot "GOD" dedans… J’ai beaucoup plus peur des mouvements créationnistes et du "bible belt", que de quelques farfelus qui brandissent des symboles d’un passé que tout le monde condamne…

      Avant, la peur instaurée aux états-unis, c’était les communistes, si quelqu’un était barbu et socialiste, il était étiqueté comme communiste, depuis la fin de la guerre froide, il a fallu qu’ils se trouvent une autre cible, maintenant c’est les "terroristes"…

      Faut relativiser un peu!

    • Bravo mon gars! T’as tout compris…Y’en reste une grosse gang a déniaiser…Faut pas lacher!

    • poison dit :

      Pauvre Joe, je vois que vous n’avez pas assisté à vos cours d’économie 101 pour discuter comme vous le faites. Je ne connais pas votre parcours académique mais à vous lire, je constate que vous ne savez même pas comment l’argent est créé. Vous ne savez pas que les banques à charte, ici au Canada, sont toutes sous l’enseigne du privé. Que la Banque du Canada est une institution nationale et qu’elle prête de l’argent aux banques privées qui elles s’enrichissent et s’en mettent plein les poches. Les six grandes banques privées d’ici ont réalisé tout près de 15 milliards de dollars en bénéfices nets et plusieurs se sont permis d’ouvrir des succursales dans les paradis fiscaux.

      Je vous recommande de poursuivre encore et encore vos recherches afin de réussir à comprendre un tant soit peu comment les tenants de l’entreprise privée accaparent plus de 60 % de toutes les richesses du pays qu’ils se dépêchent ensuite de redistribuer en circuit fermé, dont vous serez toujours exlus car vous ne faites pas partie de leur cénacle…
      Poison

  20. Anonyme dit :

    Un petit bijou! J’adore!

  21. Michel dit :

    Émouvant. J’t’en train de tomber en amour aussi…

  22. Anonyme dit :

    Délicieuse ironie, merci.

  23. sylvie dit :

    Bravo Mr Charest! Faire durer le conflit nous donne le temps de voir toute la grosse mise en scène manipulatrice, de nous organiser, de nous défouler et de dire «Minute Moumoutte! T’es pas le boss, t’es le valet à notre service.» Sentez-vous le vent du changement et le bruit qui l’accompagne. Merci Johnny, moi j’aime l’amour qui fait BOOM!

    • El Char jaune~ dit :

      BOOM BOOM DANS MON COEUR BOUMBO BOUMBO LA PETITE AUTOMOBILE BILE!

  24. @ Carmello:

    Vous dites: " C’est juste dommage que les organisations touristiques recommandes aux touristes de ne plus venir ici parce que c’est devenu dangereux." (sic)

    Je dis: Hon.

    @ Nathalie: Wow! Ton amour est contagieux!

  25. Super texte. Je tenais des propos semblables hier soir avec mes voisins.

    Donc, donc… nous ne sommes pas seuls… Serait-il possible ?

  26. Anissa dit :

    Quel plaisir ce matin de lire votre article. J’ai bien rit. J’ai rarement vu une pièce sarcastique aussi réjouissante de finesse et d’intelligence.

  27. samsarite dit :

    Excellent texte! Exquise ironie!

  28. cécile dit :

    je suis totalement sous le charme de cet article brillant de vérité!!! Bravo!

  29. Zimbie dit :

    J’adore ce billet ! Bravo.

  30. Isabelle dit :

    Bravo! Moi aussi je me réjouis de cette belle solidatité qu’il a créée! :o)

  31. Simon A. dit :

    M. Charest ce grand cinéastre. Tantôt acteur au service des dirigeants de l’ombre et maintenant réalisateur de son propre blockbuster: Les autruches contre-attaquent. Je vous aime monsieur le premier ministre, pour cette reconnaissance de Cannes à Hollywood!

  32. Annie Lavoie dit :

    Bravo! Un vrai régal!

  33. Mathieu G-H dit :

    Bravo!!
    C’est tellement juste!
    J’espère seulement qu’il le lira.

    Plus j’y pense et plus je me dit que M. Charest est notre Darth Vader, notre Anakin, notre enfant de la prophétie pour notre INDÉPENDANCE !

    Je vous aime M. Charest

  34. = )
    Je t’aime aussi !
    Merci pour ton texte.
    Tu me donnes l’envie d’embrasser notre 1er ministre.

  35. Anonyme dit :

    Quand l’ironie dénonce la vérité…j adore ça.

  36. JTFournier dit :

    Wow, merci!
    Je partage votre texte.

  37. Anonyme dit :

    aller hop….et maintenant que vous avez si bien fait ….aller vous reposer et…..foutez le camp monsieur Charest

  38. Je suis ce que je pense dit :

    ah ! mon Dieu !! J’
    étais amoureuse moi aussi !!!

  39. Anonyme dit :

    Article brillante!!!

  40. merci d’avoir si bien écrit ce que je pense au plus profond de moi :)

  41. Garnotte dit :

    On devrait lui envoyer et la faire lire à la Chambre des communes! llolll Il serait surement très ému. La pression est tellement forte sur lui en ce moment, ça lui permettrait d’oublier un peu la commission d’enquête qui s’envient à grands pas! Du moins, elle va tellement passer inapercue cette commision d’enquête qu’on devrait lui acheter des beaux rideaux de douche neufs pour son cabinet. EXCELLENT TEXTE!Dans mon cion, je n’ose pas sortir avec mes casseroles de peur de me faire assomer avec elle! Lâchez-pas les montréalais: vous êtes plein d’imagination et la jeunesse réveille ceux qui dorment…

  42. Simon Richard dit :

    Tout à fait délicieux. Bravo…

  43. montreal157 dit :

    J’ai mis le lien vers ton texte sur mon mur FB. MDR

  44. Le 22 mai je ne cessais de dire Merci Charest de tous nous réunir comme ça, de nous faire vivre de si beaux moments collectivement! Au final, je me souviendrai de toi comme d’un grand rassembleur qui, bien qu’à ton corps défendant, aura réuni les Québécois de tout âge et toutes allégeances, souverainistes comme fédéralistes, à gauche comme à droite. Pour ça je te suis éternellement reconnaissant!

    Paix, amour et solidarité.

    POF

  45. Den Kravec dit :

    Sarcasm overload

  46. blogocram dit :

    Reblogged this on blog OcraM and commented:
    Moi aussi!

  47. Moi dit :

    Du vrai romantisme à l’état pur!

  48. Anonyme dit :

    Très belle plume. Merci à M.Charest de vous redonner le goût d’écrire.

  49. Francine dit :

    J’aaaaaaaadoooooooooore !!!!!!!!!!!!!!!! Beau sarcasme, belle satire, bien écrit, et sûrement bien dit:
    en d’autres mots, Charest quand dégage tu ?????? Réponse: Quand les ( Gens) ne VOTERONT PLUS pour moi, c’est simple hein!

  50. Anonyme dit :

    Excellent texte oui on sens vos sarcasmes mais à un autre niveau on dirait la naïveté d’une personne qui ne voit que du bien dans tout ce qui arrive!!!! Je me permets de le partager avec mes amis merci!

  51. Anne Marie dit :

    C’est 2012!! La fin du monde, vous ne l’avez pas oublié? Mais la fin veut dire le début, en fait. Le début d’une révolution. Enfin l’humanité se réveille et va muter! Ouais, je sais, j’ai vu La Belle Verte et j’y crois :)

  52. Jean-Matthieu F dit :

    Wow! Magnifique! De loin le texte le plus en finesse que j’ai lu! Le sarcasme dans sa splendeur, un message honnête et prometteur d’une belle révolution!

  53. Anonyme dit :

    Que des mots bien dits. Que des mots bien sentis. Des mots qui rejoignent beaucoup plus de monde que l’on pense. Merci Alexandra, ma nièce pour me faire partager ce magnifique texte… Je croyais vraiment que tu me niaisait…. Mais comme tu peux le constater, je l’ai lu en entier… et je vais moi aussi le partager parmi mes ami(e)s… qui soit dit en passant, sont dans la cinquantaine, sioxantaine… et eux aussi, vont se régaler… Merci à toi l’auteure…

  54. J’adore :-) Pétillant et cinglant. Et vlan!

  55. Merci Nathalie pour ce beau message.
    Ça fait plaisir de lire des gens qui réfléchissent comme vous et ça fait plaisir d’entendre autre chose que les niaiseries partisanes de Claude P (le négociateur).

  56. jsroy dit :

    Merci pour l’esprit, merci de me rappeler qu’on peut transformer une émotion négative en une action positive. Un grand merci!

  57. Nathalie dit :

    Pas compliqué, je vous aime Nathalie…et ce n’est pas du sarcasme ! J’adore, juste bien dosé, pas effronté !!!

  58. urbain dit :

    c’est sur qu’il faut lui parler avec sarcasme parceque si ont le fesais directement il ferais adopper une loi spécial pour nous empaicher de parler

  59. woooooowwwwwww que je l’aime ce texte je le partage … lolll

  60. GinTonHic dit :

    Je souris à votre grande intelligence. Je souris est trop peu dire. Je, je suis sans voix. Je m’empresse de faire suivre. Je vous dis bravo! Debout.

  61. Une pièce d’anthologie, tout en finesse, sucrée-salée, épicée juste à point. Bravo !!! Pour ce qui est de ceux et celles qui s’obstinent sur la défintion réelle des mots (néolibéralisme, etc.), soyez à tout le moins conscient qu’il existe autant de définition qu’il y a de sources. Le mot "démocratie" passe tellement à la varlope ces derniers temps, c’en est décourageant.

  62. Sylvain Coutu dit :

    J’adore !

    Bravo à Nathalie Ragheb pour cet habile papier qui à travers autant d’ironie et d’intelligence, parvient à décrire une bonne partie de ce qui ne va pas dans "La Belle Province" (pas si belle que cela dirait-on !), et ce, sans qu’une seule goute de venin, monnaie d’échange si courante ces temps-ci, ne soit craché.

    À moi de le vous dire, cette fois sans aucune ironie ; JE VOUS AIME. Merci.

  63. Vas dit :

    Friday

  64. Anonyme dit :

    vous êtes une souverainiste déchue.

  65. Une fine plume qui propose une écriture remarquable et un sarcasme brillant. J’ai adoré du début à la fin!

  66. lomalenver dit :

    Chareste ou quitte ?

  67. Anonyme dit :

    ce n est pas une personne formée ici qui a écrit ca. parce que quand on lit les commentaires habituels sur twitter ou facebook des gens d ici , ca fait plutot pitié.
    je crois qu on devrait lui ménager une rencontre avec gilbert rozon, les bons rédacteurs ne sont pas si nombreux.
    p.s. ca ne veut pas dire que je sois d acccord avec elle, mais au moins avec elle on s amuse.

  68. Anonyme dit :

    Moi aussi JE VOUS AIME M. Charest!!!!
    hier, en discutant entre amis, j’exprimais ce même amour envers M. Charest!!! Quelle émotion de vous lire aujourd’hui et de constater que mes idées folles sont partagées par d’autres québecois!!! Je ressens cet espoir de changement que je n’osais plus imaginer…
    Merci M. Charest!!

  69. France dit :

    Moi aussi je vous aime. Vous m’avez fait sourire. Harper mérite aussi beaucoup d’amour car il travaille lui aussi très fort pour construire un Québec uni!

  70. Martine Tousignant dit :

    excellent texte, un résumé complet de l’oeuvre !!

  71. Lise Roy dit :

    Bravo pour ce texte d’un humour intelligent et remarquable

  72. Anonyme dit :

    vivre le QUÉBEC LIBRE DE charest

  73. Bruno Perreault dit :

    J espère bien que Monsieur Charest réussiras aussi a mobiliser les jeunes
    a aller voter en plus grand nombre.

  74. QUEBEC QUOI ?

    J’ai envie de me bourrer la gueule… parce que les gens ne savent plus ce qu’ils veulent. Plus ils sont là, plus vous êtes seule.
    Le premier qui a comparé la femme à une rose était un poète…
    Le second étai un imbécile… ou un fils de pute…
    Hijo de puta… ça passe mieux en espagnol et ça fait chier les anglo-saxons!
    Des fois, j’ai du mal avec le romantisme…
    Qui a dit que l’on peut compter sur les autres…
    Foutaise! Et thèse romantique
    On ne peut compter que sur soi-même…
    Encore une foutaise et synthèse romantique.
    Ça vous met tout de suite mal à l’aise d’apprendre que vous ne pouvez même pas compter sur vous-mêmes…
    Je bois, à la mort du romantisme… parce que je suis l’être le plus inutile qui soit… je ne suis même capable de me servir… d’autres s’en servent pour mieux m’asservir.
    J’ai décidé d’arrêter mes études et j’appelle tous mes camarades à en faire autant…
    À bas le romantisme des négociations, des tractations et des viles compromissions!
    Le Québec libre est une idée romantique…
    Le monde des affaires est partout dans les fers, les chaînes qui s’enchainent… y a plus de liberté qui tienne… je ne vais tout de même pas payer pour garantir l’avenir de ce pays… c’est un comble… j’arrête toute étude sur fond d’ingratitude…
    Nous sommes l’avenir et on veut nous faire endosser le passé ? Mais nous finirons par céder à l’appel du principe de réalité … voilà pourquoi je vous hais… vous autres… d’être encore plus décevants que la déception.
    Et je me hais encore plus en me voyant compter les pots cassés du romantisme… sans lequel le Québec sera bientôt ivre mort … pour avoir vidé une bouteille remplie avec l’air du temps !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/05/quebec-quoi/

  75. kokina dit :

    Excellent texte! Il y a très longtemps que je n avait lu quelque chose d aussi bon!

  76. Bruno Perreault dit :

    Merci Monsieur Charest d avoir permis de montrer que les échange d opinion sur internet (face book, twitter et autres) peuvent faire contrepoids au média traditionnel comme Radio Cadena, Lapresse, RDI etc… franchement favorable au gouvernement. Enfin le Quebec entre dans l ère
    des échanges d opinions libres et accessibles

    Se conflit n en est pas un de génération comme la laisser entendre Radio Cadena dans sont émission spécial en essayant de faire un lien entre génération et opinion sur le conflit a laide de sondage CROP.

    Les jeunes favorable en plus grand nombre a la cause étudiante et et contre la loi matraque et les gens plus âgées favorable en plus grand nombre a la position de Monsieur Charest ?

    Les jeunes sont plus présent sur les réseaux sociaux ou les opinions circule librement
    alors que les gens plus âgées sont plus nombreux a absorber les information des réseaux de médias traditionnel.

    Merci Monsieur Charest d avoir contribué au développement une saine remise en question des idées véhiculé par le pouvoir a travers des médias traditionnel qui n on pas hésiter comme a l habitude a faire passé les contestataires pour des casseurs….

    Continuer d échanger vos opinion sur les média sociaux vous contribuer a une société plus libre, plus articulé.

    L un de mes prof de science politique me disait il y a très longtemps "quand tu contrôle les médias tu contrôle l opinion publique"

    Serait ce enfin la fin d une époque de contrôle et le début d une ère de réel réflexion?

    Merci Monsieur Charest

  77. Bruno Perreault dit :

    Monsieur Charest a travers l’amour que j éprouve pour vous et
    afin de ne pas distiller le débat, affaiblir le mouvement et le faire disparaitre comme se fut le cas pour occupy.

    Je concentrerait mes demandes présentes par: Gèle des frais de scolarité et retrait immédiat de la loi matraque.

    Je pourrait peut être me satisfaire d une indexation au cout de la vie des frais de scolarité et d une invalidation de la loi matraque par les tribunaux afin que vous ne perdiez pas la face.

    Pour le reste toutes la population Québecoise a un petit rendez-vous galant avec vous très bientôt

    Comme disait maman une bouché a la fois…

  78. Danielle dit :

    Un petit cours de compréhension de texte, d’écriture et de grammaire pourrait s’avérer utile ainsi que l’utilisaion d’un dictionnaire.

  79. Marie-Josée Cote dit :

    WOW!!!! Quel texte délicieux. Bravo et bravo :D

  80. Diane dit :

    Ce que l’ironie et le sarcasme peuvent faire du bien. Bravo!

  81. Anonyme dit :

    Excellent ,quelle finesse

  82. Sabrina dit :

    Hi hi hi ! J’ai pas pu résister, j’ai envoyé ton texte à monsieur le Premier ministre. J’espère que tu ne m’en voudras pas, mais je doute que lui ou ses proches aient beaucoup de temps pour flâner sur Internet ces temps-ci, alors je me suis dit que j’allais lui faciliter la tâche. Je suis sûre que ça va lui faire du bien.

    ***
    "Monsieur le Premier ministre,

    Les temps sont durs pour le PLQ. Le peuple rage contre vous, et ça vous doit causer bien des soucis. Aussi ai-je déniché pour vous ce texte, pensant qu’il pourrait peut-être vous mettre un peu de baume au cœur.

    http://nragheb.wordpress.com/2012/05/23/monsieur-charest-je-vous-aime/

    Elle vous aime, Monsieur Charest ! On vous aime ! Merci pour tout ce que vous faites, lâchez pas !"
    ***

    Pour ceux qui ont envie d’envoyer un petit mot doux à Monsieur Charest :

    https://www.premier-ministre.gouv.qc.ca/premier-ministre/joindre-pm/courriel.asp

  83. Pierre dit :

    Très beau texte!!

    La seul chose que je trouve dommage avec la durée du conflit, c’est la façon dont le gouvernement l’utilise pour passer ses grosses en cachette.

  84. Pommes d'Adam / Denis Thibault dit :

    Vous avez raison, on lui doit une fière chandelle à celui-là! Sans lui, qu’aurions-nous pu faire? De mieux, je veux dire!

  85. Fred dit :

    Fort, vraiment fort !!! Félicitations !

  86. Benoît-Robin Lessard dit :

    Dire le contraire de sa pensé est quelque chose de dangereux et l’écrire l’est encore plus. Jean-Bertrand Aristide en a payé le fort prix. Vos détracteurs peuvent toujours utiliser vos paroles et vos mots contre vous puisque vous les avez réellement exprimées. Il y en a qui ne comprennent pas le second degré mais il y en a aussi qui font comme s’il ne le comprenait pas pour planter la personne qui l’utilise par opportunisme. Heureusement, ici, l’auteur de la lettre n’a rien dit s’incriminant. Je la remercie d’ailleurs pour avoir mis en lumière toutes les GRANDES réalisation de John-James Patapouf Charest premier Ministre suprême du Québec un débâtisseur parmi des bâtisseurs. Quel dommage que Guy Laliberté ne l’ai pas recruté lorsqu’il était jeune. Peut-être croyait-il que Patapouf aurait porté ombrage à sa propre carrière de clown.

    • Thierry dit :

      N’utilisez pas de figure de style, tout d’un coup les cons comprendraient pas!
      Yeah, right.

  87. Jean-Nick dit :

    J’aime tellement Charest, que je ne veux pas le laisser dépérir inutilement… Ce grand homme mérite une retraite TRÈS prochainement :D

  88. Mimi Roy dit :

    Moi , je vous envoie un tas de bisous, et vous remercie vraiment de nous avoir réveillés, xxxxxxxx

  89. Marie dit :

    Excellent texte, bien ficelé, d’une grande créativité, un bijou. Merci!

  90. Anonyme dit :

    Tout simplement brillant !!!

  91. Anonyme dit :

    Si il repasse, je ris!

  92. Patrick dit :

    Merci monsieur Charest… Grâce a vous, le peuple se parle comme il ne l’avait jamais fait avant… Il bouge en son propre nom… Il se fait entendre de par sa frontière… Et il prouve que quand la base se soulève, c’est elle qui décide de tous faire tomber.

    Nous sommes petits mais nous sommes unis !

  93. MALIKA dit :

    Bonjour,
    Vous avez tout compris! votre attitude, aimer autrement…nos dirigeants ont besoin de notre "amour", car pour ceux qui ne le savent pas, sachez que nous émettons et recevons l’énergie de tout le monde, nous sommes tous connectés les uns aux autres sur cette Planète. Liser, écouter, texte ou vidéo sur internet, sur la physique cantique entre autre…l’amour et les pensées positives ont une porté très puissante pour changer les choses…Tout les pouvoir savent cela et ils l’utilisent à leur fin, par la Peur ! hé! oui. Dans toutes les civilisations "on connait tout ça.."
    Alors, bonne chance !
    Je vous aime

    Anonyme

  94. J-S Ouimet dit :

    Beau talent littéraire…..mais, je me demande si vous pouvez faire le parallèle entre le sarcasme et la méchanceté? Moi oui, ça s’appelle l’hypocrisie…….Je suis de ceux qui parlent sans détour et qui n’ont pas l’âme théatrale et la duplicité au coeur. Beau texte sournoisement écrit…..je me méfierais d’une telle transparence trompeuse! Mais chapeau encore pour l’oeuvre littéraire…

  95. Fatima dit :

    Bravo pour ton article!J’ai eu plus d’un sourire en le lisant!On l’aime bien fort notre tête à claques

  96. Anonyme dit :

    CHAREST À OUBLIÉ QUE LE POUVOIR EST DANS LA RUE….
    C’EST LA QU’EST LA DÉMOCRATIE…

  97. Anonyme dit :

    L’auteur (e) de cette magnifique lettre d’Amour a Jean Charest ; lui a t’il fait parvenir ? pcq il serait vraiment important que M. Charest voient pourquoi on lui en doit autant !!!!

  98. citizenzoo dit :

    Je ne peux que m’incliner devant tant de talent à exprimer ce que nous pourrions dire en des mots beaucoup plus violents sur les sentiments que nous éprouvons face à cet homme. Votre texte est cinglant et est à la mesure du cynisme que l’homme "aimé" démontre à la face de "son" peuple. Merci pour ce texte d’anthologie.

  99. Anonyme dit :

    Ça ne m’intéresse pas de partager mon succès avec vous. Votre beau et grand projet rassembleur ne me rassemble pas désolé. Je supporte déjà le Québec à bout de bras et je paye déjà trop. J’en ai assez de vos grands idéaux sans queue ni tête. Personne ne naît sur le même pied d’égalité et c’est la vie.

    Acceptez-le ou fendez-vous en quatre pour prospérer envers et contre tous. J’ai dédain de vous et vous de moi. Donc retournez à vos passe-temps de balcon de pseudo-intellos guindés d’Hochelaga-Maisonneuve, corrigez mes fautes au passage, arrangez-vous entre vous et vivez tous dans la simplicité dite "volontaire". Le Kraft Diner bio est tendance semble-t-il. Je n’ai pas le temps d’écrire 6 paragraphes bidons comme certains d’entre vous car je dois retourner mettre les bouchées doubles afin de payer des études en littérature médiévale comparée à vos rejettons socialistes boho-sexuels qui finalement, comme vous, n’arriveront pas à s’autosuffire. Bonjour l’Alberta, écrase-toi Québec avec tous tes paumés encore frustrés du référendum de 80. C’est irréconcilliable. Bonne soirée de casseroles les bougalous mal amanchés…passionant!

  100. M. Charest on vous aime parce que vous nous avez permis de montrer à la terre ce que veut dire le mot liberté. Aujourd’hui partout sur la planète la révolution érable est un modèle, Nous allons vous débarquer vous et votre clique de manants, ensuite se sera le tour de vos petits amis d’Ottawa et nous deviendrons enfin Maîtres chez nous. Merci Jean-James, l’histoire vous jugera et je n"aimerai pas être dans vos petits souliers

  101. Merci Jean James. Grâce à vous le printemps érable fleurit et partout sur la terre le Québec est un modèle. Vous êtes entré dans l’histoire par la Grande porte et la révolution des casseroles va faire tomber votre gouvernement, ensuite se sera le tour de vos petits amis d’Ottawa et nous deviendrons enfin Maîtres chez nous ! Un grand merci Jean-James

  102. Je suis la crise depuis le Guatemala et me réjouis, m’outrage, me révolte et jubile tour à tour et parfois en même temps. À peu près temps que les Québécois, avant de le renvoyer dans les limbes politiques, viennent chanter "Mon cher John James, c’est à ton tour…", en s’accompagnant bien sûr à la casserole.
    Que puis-je ajouter aux autres commentaires, sinon que j’aurais aimé moi aussi avoir pu écrire ce billet avec autant d’éloquence et de délicieuse ironie.
    Vous m’avez forcée à ouvrir une nouvelle catégorie sur mon blogue: Mes blogues préférés et le vôtre est le premier et le seul pour le moment.

  103. Anonyme dit :

    Enfin quelqu’un qui me donne de la lecture intéressante j’ai lu le texte jusqu’au bout et je me suis surprise à le transfèrer à mes enfants et petits enfants en leur mettant une note disant surtout de bien lire jusqu’au bout …..car le texte est vraiment fidèle à ce que l’ont voit…« vive le Québec libre» libre de qui ? ou de quoi? libre de l’oppression- dictature- ecrasement social-ainsi que de la fraude….d’une grand-mère à sa retraite.

  104. Mar y sol dit :

    Wow merci de me faire sourire!! C’est un texte audacieu et brillant wow!!

  105. Anonyme dit :

    vive le québec !!! Nous somme une peuple unis et nous défendons nos droits et oui sarcastique mais très distingué !!!

  106. Nad dit :

    Excellent texte, que tu as raison. Oui, si ça perdure on l’aura notre chance de dire au gouvernement out ! Et pour le prochain, le message sera clair, il devra marcher les fesses serrées et de ne pas nous prendre pour de cons qui voient rien. Bravo!

  107. Anonyme dit :

    J’aime la faconde de mme Ragheb et sa façon d’aimer mnsieur Charest!!!

  108. Marjo dit :

    Monsieur Caramello, simplement vous dire qu’avant d’insulter quelqu’un pour sa «méconnaissance du néolibéralisme», vous devriez peut-être penser à votre méconnaissance de la grammaire française. «Prennes» n’est pas un mot, lorsque vous devez accorder un verbe avec le pronom «ils» vous devez mettre «ent» à la fin. De plus, «les subventions ont explosés», «explosé» ne prend aucunement un «s» puisque c’est un participe passé accordé avec l’auxiliaire avoir et, étant donné que le complément direct du verbe n’est pas placé devant, il est invariable. Aussi, «d’importances», juste vous mentionner qu’on ne peut pas compter «des importances».
    Vous faites preuve d’une grande insolence en mentionnant à l’auteure qu’elle ne connait rien au néolibéralisme alors je me permets d’être insolente en vous disant que, si vous voulez avoir l’air cultivé et crédible, vous devriez utiliser une grammaire.
    P.S. ne pensez surtout pas que je suis mauvaise en français, je n’ai pas corrigé toutes vos fautes, je ne voudrais surtout pas vous manquer de respect.

  109. Bruno Morissette dit :

    Bonjour Nathalie, merci et felicitation pour votre texte. Je suis la crise et Je vous lis depuis Sydney, Australie. Je suis parti du Quebec depuis juin 2003, suite a l’election de notre cher PLQ. Aimer le Quebec, ca me fait mal jusqu’aux os. Mais, pour la premiere fois en neuf ans, ca me donne envie de rentrer! Votre voix et les casseroles resonnent jusqu’en Oceanie.

  110. Philippe dit :

    Et moi qui lui ai écrit deux lettres la semaine passée, le priant, le suppliant de s’en aller puisqu’on est coincé avec notre processus électoral multi-parti qui le laisse passer à tout coup. Si j’avais su tout l’amour de Nathalie… Beau papier madame!

  111. rachel dit :

    La France vous regarde et vous soutien tous les jours.
    Plein de bisous!!!!

  112. Gabrielle dit :

    C’est avec un titre pareil que j’ai eu envie de lire le texte. S’il avait été «les mauvais coup de Jean Charest», je ne l’aurait sans doute pas lu. Le sarcasme de ce texte, lui confère, de mon point de vue, tout son charme. Excellent! Merci beaucoup.

  113. Anonyme dit :

    yvan gervais: cela fait du bien de lire du bon sarcasme bien contrôler ,je trouve super un monologue comme ça!

  114. A Harfouche dit :

    Superbe article! Effectivement, je n’ai jamais autant apprécié Montréal et son monde. Charest est un grand philanthrope, il nous a redonné l’intérêt pour la collectivité. (N’est-ce pas Charest qui avait dit…."aime ton prochain"?) ;)
    Merci Nathalie

  115. bizz dit :

    M. Charest… vraiment ????

    – Quans les nations unies blament le Québec pour un projet de loi..
    – Quand le baillon est de plus en plus utilisé pour passer des projets de loi
    – Quand on réprime les manifestation par de la violence policière
    – Quand les juristes protestent contre une loi
    – Quand le 1e ministre mange à la meme table que power corporation…qui est un bénificiaire direct du plan nord
    – Quand le directeur de la caisse de dépot et de placement mange aussi avec power corporation…et que cette caisse a perdu des millions de l’$ des contribuables dans les projets de power corporation
    – Quand le 1e ministre s’apprête à donner nos ressources minières aux chinois sans à peu pres aucune redevance pour le Québec…en plus de faire payer aux contribuables la factures des infrastructures pour développer les projets miniers (routes, branchements au réseau HQ, services publqiues, etc)
    – Quand la minsitre de l’environnement accorde des permis à des mafieux reconnus en échange de $ versés à sa caisse électorale
    – Quand la corruption de la construction atteint un niveau inégalé et que des milliards de dollars sont versé sans justification aux firmes d’ingénieries et aux entrepreneur en retour de rétributions aux politiciens
    – Quand la province enregistre un niveau inégalé de sa dette…

    c’est qu’on commence à se comparer à un état corrompu où la démocratie s’effrite notre 1e ministre souhaite diriger le québec

    Un petit rappel à ceux dont les oeillères se limitent au bruit des casseroles et à qui une vison globale fait défaut…de grace lisez les journaux…

    La dette des états-unis est détenu en bonne partie par les Chinois, ce sont donc eux qui controle une partie des décisions politiques et économiques du pays.
    Les chinois c’est une économie en plein essor et en plein développement.
    L’augmentation de leur consommation fait augmenter directement le prix de certains produits à cause de l’augmentation de la demande. C’est le cas des métaux et du pétrole… ce qui diminue directement le pouvoir d’achat des Québécois.
    La chine connait une augmentation phénoménale de jeunes qui s’inscrivent à l’université et ils ont décidé d’investir massivement dabs la recherche et la formation de chercheurs.
    L’industrie première au Québec au canada et aux États-Unis est en chute libre (papetières, textile, 1e transformation, automobile,etc.)… NOUS NE SOMMES PLUS CONCURENTIELS…Ces industries déménagent dans des pays sous développés ou la main d’oeuvre est exploitée: salaires dérisoires, aucunes normes de santé-sécurité, aucune norme environnmentale.
    Le seul avantage concurrentiel de pays comme le Québec, le canada et les états unis.. c’est le savoir… l’industrie de la technologies, le développement de nouveaux produits, la R&D, les biotechnologies, etc.

    Dites moi une chose… COMMENT ALLONS NOUS CRÉER DE LA RICHESSE…maintenir un pouvoir d’achat et un certain niveau de vie… et surtout payer la dette monstrueuses que les baby boomers nous laissent comme héritage…avec un population vieillissant ou il y aura bientot plus de gens retraités que de gens au travail…avec des soins de santé qui vont exploser !!!

    Quelles activités économiques vont maintenir notre PIB et faire face à la concurrence internationale féroce…si nous n’avons plus d’industrie primaire et d’ouvriers…c’est l’industrie du savoir….et pour ca il y a une seule solution… ÉDUQUER NOtre SOCIÉTÉ ET DÉVELOPPER UNE INDUSTRIE DU SAVOIR… ET CA CA PASSE PAR LES UNIVERSITÉ. Comment allons nous rester concurrentiels si l’éducation est de moins en moins accessibles… à ce titre aller lire sur la toile les problèmes des états unis liés à l’innaccessibilité aux études supérieux et au déclin de plusieurs de leurs instuts de recherche.

    Allez lire le programme des nations unis pour l’éducation… IL EST RECONNU HORS DE TOUT DOUTE PAR LES NATIONS UNIES QUE L’ÉDUCATION EST LE MEILLEUR MOYEN DE SORTIR DE LA PAUVRETÉ, DE SORTIR LES PAYS SOUS DÉVELOPPÉS DE CETTE MISÈRE…ET LES PROGRAMMES POUR FAVORISER L’ACCÈS À L’ÉDUCATION SE MULITIPLIENT….MAIS NOTRE GOUVERNEMENT CHAREST ET UNE PARTIE DE LA POPULATION CHOISISSENT L’INVERSE… DIMINUEER L’ACCES AUX ÉTUDES… VERS QUOI ALLONS NOUS…

    Un petit exemple…pour sortir sa jeunesse de la misère le brésil … ils vont jusqu’à verser un montant d’$ aux parents pour que ceux ci gardent leurs enfants à l’école plutot que leur faire occuper des emplois minables dans les rues comme cirreurs de chaussures ou vendeuses de breloques !!! Et j,ai pu moi meme constater de visu les résultats de ces programmes…contrairement à plsuieurs pays en développement il n’y a pas des centaines de jeunes qui trainent dans les rues

    Souhaitons nous devenir un pays du tiers monde, est- ce que nous retournons à l’époque ou l’acces à au cours classique et à l’université était l’exclusivité des nantis ?

    QUEL MANQUE DE VISION GLOBALE !

  116. G. Millaire dit :

    Je ne perdrai plus mon temps à vous détester M. Charest, je vous aime! Quel grand homme.

  117. Billie_Holiday420 dit :

    J’ai la diarée

  118. Anonyme dit :

    Qu’elle plume et quel esprit ! Bravo ma chère, je vous lirais tous les jours, j’ai lu ce texte maintes fois et il me fait autant de bien chaque fois de me rappeler le bien que nous sommes en train de nous faire….Merci et continuez d’écrire surtout !

  119. GinTonHic dit :

    Ce texte, que je trouve savoureux, tant par son sarcasme que par sa vérité crue, qui a dû surprendre Monsieur Charest lui-même s’il l’a lu, nous met devant une autre vérité criante : la difficulté de se comprendre entre êtres humains, la difficulté de la communication qui imprègne notre savoir, notre savoir être. L’écrit, même s’il est pensé et repensé, n’a d’égal que la parole, la parole expliquée dans tous ses pourtours.

    Qu’il est difficile de se comprendre! Tellement. Voilà pourquoi les guerres et les « guéguerres » existent.

    Merci de forcer la pensée à s’élever.

    GinTonHic

  120. Quelle belle pièce de théâtre que nous jouons tous sur la terre… Nous apprenons de nos conneries et de celles des autres… tout cela pour arriver à comprendre ce qu’il faut faire pour que ça change,,, avouons le nous sommes un peu lent,,, oui il faut regarder les 2 côtés de la médaille… Sortons de chez soi, laissons nos ordinateurs et redonnons nous la main, nous sommes tous unis pour un monde meilleur, peu importe qu’on se cache ou qu’on se le démontre… Bravo! pour le positivisme que ça apporte!!!

  121. Anonyme dit :

    jusqua ce matin je le détestais mais apres avoir lu ce texte , je n,ai pu que me résigner et comprendre toute sa grandeur comme chef d,un parti et voir que je croyais qu,il étais comme tout les parti politique de nos jour a toujour travailler tres fort pour pour faire sure que les plus nantis le reste et de crée un monde inégal lorsque toute les resource pourais etre consacrée a faire un monde meilleur et équitable pour tous je crois que je devrais m,excuser pour avoir été si naif :)

  122. Anonyme dit :

    vraiment d`accord !!!!

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] http://nragheb.wordpress.com/2012/05/23/mon … Déclaration d’amour à ‪#Charest‬. Excellent. Non : sublime. ‪#ggi‬ GD Star Ratingloading…GD Star Ratingloading… Your Ad Here for only $599.99/month [...]

  2. [...] Tags#assnat, #casserolesencours, #ggi, #LaPoliceRecule, #loi78, #manifencours, Montréal Reblogged from Des mots et des choses: [...]

  3. [...] Des mots et des choses [...]

  4. [...] Je vous aime parce que vous avez su donner des rôles de choix aux femmes dans votre caucus et faire la preuve qu’il y a de la place pour les femmes aux plus hautes instances du pouvoir. Vous êtes même allé jusqu’à vous effacer pour qu’elles puissent rayonner de tous leurs feux. Votre façon de lutter contre la discrimination, par l’exemple, est admirable. Vous incarnez le grand principe de l’égalité des sexes. SUITE [...]

  5. [...] Nathalie Ragheb écrivait le 23 mai dernier un texte que nous aurions bien aimé écrire nous-mêmes. Positif! Monsieur Charest, je vous aime [...]

  6. [...] l’en remercier, Nathalie Ragheb lui a écrit une lettre d’amour, qui m’a fait sourire de la première à la dernière ligne [...]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 204 autres abonnés

%d bloggers like this: