Séisme et tsunamis au Japon – Le sens de la tragédie

Séisme et tsunamis – Le sens de la tragédie

On est abasourdi. On se sent minuscule. On est terrassé par l’ahurissante puissance des éléments.

Cloué devant les écrans de la télé ou de l’ordinateur, dans l’attente de quelque chose de plus : une autre photo, un autre vidéo, un texte quelconque qui permette de comprendre l’incompréhensible. Sans voix, ou bouche bée, speechless, réduit à la condition de fourmi.

AP Photo/Itsuo Inouye

Hotel employees squat down in horror at the hotel's entrance in Tokyo after a strong earthquake hit Japan Friday, March 11, 2011.

Et cette photo qu’on voit chaque fois qu’une tragédie se produit, cette personne, cet homme, cette femme, ce jeune, cette vieille, soi-même sous toutes ces formes, les yeux ronds, la main sur la bouche.

Cette main sur une bouche qui ne peut rien prononcer. À peine quelques syllabes en boucle qui tentent d’imiter celles qui sortent des appareils électroniques devenus dérisoires. OMG! balbutie-t-on, faute d’autre chose.

Puis, on se dit qu’on doit faire quelque chose, comme si on le pouvait. À tout prix, faire quelque chose. On ne peut pas rester là éternellement, idiote petite fourmi. On se dit qu’on a un devoir. On se dit qu’il faut réparer. On se dit qu’il est inacceptable de rester comme ça, à être si peu de choses.

A man with a fire extinguisher walks through rubble after the collapse of the first World Trade Center Tower 11 September, 2001, in New York. The man was shouting as he walked looking for victims who needed assistance. Both towers collapsed after being hit by hijacked passengers planes.

Ce sentiment profondément humain est magistralement rendu par une photo de  Doug Kanter (AFP) au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. Faire quelque chose, n’importe quoi.

Que la tragédie soit naturelle, artificielle, man made, ça n’a aucune importance. Ce qu’il faut faire, c’est vivre ; prendre son extincteur de fumée comme cet homme seul devant les ruines du WTC, et marcher vers des édifices démolis pour y sauver son frère.

Parce que, on l’a vu mille fois, le sens de la tragédie c’est de révéler le besoin de faire communauté. Tombent les mascarades, les faux-semblants, les faire croire. On a envie de partager. On a envie d’être ensemble. On a envie de se parler. On a envie d’aider, ne serait-ce qu’en mettant la main dans son précieux portefeuille.

Plus qu’une envie, c’est un besoin. Besoin d’humanité. Besoin de fraternité. Besoin d’être, ensemble, Rwandais, Croates, Juifs, Indonésiens, Palestiniens, Haïtiens, Libyens… Japonais.

An aerial shot shows vehicles ready for shipping being carried by a tsunami wave at Hitachinaka city in Ibaraki prefecture on March 11, 2011.

Le sens de la tragédie, tragiquement, c’est de révéler à quel point on est peu de choses, poussière dans une vague qui emporte en un souffle les constructions qu’on croit les plus grandioses.

Aujourd’hui, nous saluons tous nos frères Japonais, nos frères des zones côtières du Pacifique visées par l’alerte au tsunami encore en vigueur, ainsi que les hommes et les femmes de tous les pays qui se préparent à leur venir en aide.

Ce faisant, tragiquement, nous sommes peut-être plus humains dans notre humilité, qu’hier ou demain dans nos futiles prétentions.

Advertisements
Comments
2 Responses to “Séisme et tsunamis au Japon – Le sens de la tragédie”
  1. vatelechuza dit :

    Bonne analyse Nathalie. Je fairai lecture plus approfondie puisque à première lectutre il y a des elements pour lesquels je diverge mais je prefère bien les étudier pour les formuler ou peut-être je me trompe de ma propre peerception (?) .
    Peut importe puisque une divergence n’enlève pas mon grand plaisir de vous lire!
    José Adolfo Segura

  2. Merci de m’avoir lue, José. J’ai bien hâte de connaître votre point de vue.
    … … et j’aimerais tant que mon espagnol soit plus fluide, afin mieux sentir la poésie qui accompagne vos si belles photos…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :