Repose en paix, Naima

C’était un matin de janvier qui avait peut-être commencé comme un autre. Tu t’étais levée. Tu t’étais préparée. Tu avais souhaité une bonne journée aux tiens. Tu étais partie.

Peut-être allais-tu faire des courses. Peut-être allais-tu travailler. Peut-être avais-tu rendez-vous.

Comme des milliers d’autres personnes ce matin-là, tu allais prendre le métro. Simplement. Pour aller quelque part.

Quelque part dont tu reviendrais.

Mais, au bas d’un banal escalier mécanique, la tragédie t’attendait.

Ça nous interpelle, ces choses. Ça nous perturbe. On se sent concerné. Ça nous fait beaucoup parler aussi, comme si, tout à coup, on sentait la mort si  proche qu’il fallait lui opposer un barrage de mots.

Alors, la nouvelle de ta mort s’est répandue dans les journaux comme une traînée de poudrerie. On a parlé de la femme du métro Fabre. On a parlé de ce qui t’est arrivé. On s’est demandé pourquoi. On s’est demandé comment. On s’est même remis à parler de Charte, à cause du foulard qui s’était coincé.

Il y en a qui parlent plus fort que d’autres, qui s’entre-déchirent, qui font du bruit dans les journaux, sur internet, qui s’insultent mutuellement ou qui se servent de ton destin comme argument dans un débat qui n’a rien à voir.

Ceux-là, ils ne parlent pas de toi. Ne les écoute pas. Laisse les dire.

Tu n’es pas la femme du métro Fabre. Tu es Naima.

Je voulais te dire, Naima, que je pense à toi et à tes enfants.

Je souhaite que tu veilles sur eux et sur ceux qui t’aiment, pour qu’aucune autre douleur ne vienne s’ajouter à celle de ne plus t’avoir dans leur vie.

Naima, j’espère que tu reposes en paix.

Advertisements
Comments
4 Responses to “Repose en paix, Naima”
  1. vatelechuza dit :

    Compassion et Courage! Deux ingrédients sélects pour être une Voix de la Migration ! Merci te tes Paroles. À mon nom et de beaucoup des ‘pure laine’ tricotés Ailleurs!

  2. Charlotte dit :

    Mes sincères condoléances à la famille et aux proches, je ne peux m’imaginer la douleur que son mari endeuiller par les deux femmes les plus importantes de sa vie et de ses deux jeunes enfants qui viennent de perdre leur maman ressentent. Les paroles de Nathalie Ragheb mènent à l’essentiel repose en paix Naima.

  3. Anonyme dit :

    Merci Nathalie pour ces mots si simples qui, au beau milieu d’un tourbillon médiatique que je peine à comprendre, nous rappellent à la compassion et à la dignité. Que les cris se taisent, que Naïma repose en paix et que ses proches puissent trouver celle à laquelle ils ont droit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :