Comment je ne suis pas devenue psychanalyste

 Article paru dans le dossier « Qu’est la psychanalyse devenue? » de la Revue Filigrane, Volume 23, no 1, Printemps 2014 [Photo: Edmund Engelmann, Vienne, 1938] À partir du récit elliptique d’un parcours individuel, au plus près d’une subjectivité qui ne cesse de lui échapper et dans une position d’extériorité face aux milieux psychanalytiques, l’auteure tente d’élaborer … Lire la suite

Repose en paix, Naima

C’était un matin de janvier qui avait peut-être commencé comme un autre. Tu t’étais levée. Tu t’étais préparée. Tu avais souhaité une bonne journée aux tiens. Tu étais partie. Peut-être allais-tu faire des courses. Peut-être allais-tu travailler. Peut-être avais-tu rendez-vous. Comme des milliers d’autres personnes ce matin-là, tu allais prendre le métro. Simplement. Pour aller … Lire la suite

La société des miroirs fracassés

«Cet homme, m’explique le boulanger, tient à payer le pain qu’il vient chercher. Je veux lui donner, ça me ferait plaisir, mais il veut absolument le payer.» Je le crois volontiers, à cause de la manière avec laquelle il a répondu «il n’y a pas de quoi» cette fois où je l’ai remercié de m’avoir … Lire la suite

Et toi, qu’as-tu fait?

Il est trop tard pour être pessimiste. Y. A. Bertrand, Home Je m’accuse de silence. Je m’accuse d’un très long silence coupable, complice,  d’un silence complaisant sur tout ce qui ne le mérite pas. Je m’accuse de regarder le monde de trop loin, et de parfois même le regarder de haut. Je m’accuse de ce … Lire la suite

Dérives diagnostiques

DÉRIVES DIAGNOSTIQUES «Longtemps on a cru que le fou avait quelque chose de plus que les autres, qu’il était un voyant, un prophète, un possédé. Aujourd’hui, nous avons plutôt tendance à le considérer comme quelqu’un à qui il manque quelque chose, comme la victime d’une déficience …». Jacques Hochmann, La peur du fou Les «borderlines» … Lire la suite

Séisme et tsunamis au Japon – Le sens de la tragédie

Séisme et tsunamis – Le sens de la tragédie On est abasourdi. On se sent minuscule. On est terrassé par l’ahurissante puissance des éléments. Cloué devant les écrans de la télé ou de l’ordinateur, dans l’attente de quelque chose de plus : une autre photo, un autre vidéo, un texte quelconque qui permette de comprendre l’incompréhensible. Sans voix, … Lire la suite

Être suicidaire n’est pas une identité

Être suicidaire n’est pas une identité C’est traverser une période, le plus souvent temporaire, où l’impasse semble absolue. …désirer mourir n’est jamais désirer la mort. Cela porte sur autre chose. Ce désir vient d’ailleurs. Chrisitan Saint-Germain[1] À la suite d’un suicide, comme pour offrir une réponse à une énigme affolante, on entend souvent une remarque : … Lire la suite